logo gestiondeprojet.com le site de la gestion de projet 
Projet
 TitreLivres
.

Tous les thèmes
Audit et organisation
Communication
Coûtenance
Education et enseignement
Epistémologie
Aspects philosophiques et reflexions sur la gestion de projet et les domaines de recherche associés.
Gestion de la connaissance
Gestion de production
Gestion de projet
Gestion des ressources humaines
Humour et ironie
Internet et télécoms
Logiciels et progiciels
Méthodes et outils
Planification
Prospective et innovation
Qualité
Recherche opérationnelle
Référence
Risques
Sciences cognitives
Sociologie
Stratégie et management
Systèmes d'information
Urbanisme et construction

 

 



280 pages.
17,6x10,8x1,6 cm.
Une logique de la communication Points édition
Paul Watzlawick, Janet Helmick Beavin, Don-D Jackson. Publié le 27/02/2014 aux éditions Points.

Thèmes : Communication, Epistémologie, Référence, Sociologie

Réédition en poche d'un ouvrage de référence
Scène de ménage dont "Qui a peur de Virginia Woolf ?" fournit le modèle, double bind où le sujet est soumis à plusieurs ordres contradictoires émis simultanément : tel sont certains des cas de pathologie de la communication analysée ici. Comment répondre à leurs paradoxes, sinon par d'autres paradoxes ? On mettra le patient dans une double contrainte contradictoire, on lui prescrira son symptôme même. Il s'agit ici du premier jalon d'une oeuvre aujourd'hui classique. En relation avec les travaux de Bateson, les chercheurs de Palo Alto appliquent avec brio les modèles logiques et cybernétiques au pathologique (et au normal) humain.

Paul Watzlawick, est un théoricien dans la théorie de la communication et le constructivisme radical, membre fondateur de l'École de Palo Alto

Plus de détails...

 

384 pages.
17,6x10,6x1,6 cm.
Les décisions absurdes II: Comment les éviter Folio édition
Christian Morel. Publié le 23/01/2014 aux éditions Folio.

Thèmes : Epistémologie, Sociologie

Dans le premier tome des Décisions absurdes (Folio Essais n° 445), Christian Morel a posé les bases d'une «sociologie des erreurs radicales et persistantes». Il arrive que les individus prennent collectivement des décisions singulières et agissent avec constance dans le sens totalement contraire au but recherché. Aujourd'hui, Christian Morel reprend son enquête où il l'avait laissée et se penche sur l'émergence, dans des univers à haut risque, de dynamiques visant à favoriser la décision éclairée, à partir de cas d'école saisissants : le débat contradictoire a été déterminant pour la fiabilité des réacteurs nucléaires de la Marine américaine ; l'introduction d'une check-list de bloc opératoire a réduit la mortalité chirurgicale dans des proportions considérables ; ou bien encore, l'armée de l'air ne sanctionne plus les erreurs pour faciliter la remontée d'informations. À partir de ces expériences, l'auteur esquisse des «métarègles de la fiabilité», synthèse de lois sociologiques et de prescriptions cognitives, comme la formation aux facteurs humains, les politiques de non-punition, les processus d'avocat du diable ou l'interaction généralisée. La sociologie des décisions hautement fiables qu'il propose va à l'encontre des idées reçues et s'applique, par sa vision étendue, à toute activité.
Dix ans après Les Décisions absurdes, Christian Morel reprend son enquête où il l'avait laissée et se penche sur l'émergence, dans des univers à haut risque, de dynamiques visant à favoriser la décision éclairée. Renouant avec une marque de fabrique qui a fait ses preuves, il met à contribution des cas d'école saisissants, allant des cockpits des avions aux sous-marins nucléaires, en passant par les randonnées hivernales en haute montagne. Pour n'en donner que quelques exemples, l'auteur montre que le débat contradictoire a été déterminant pour la fiabilité des réacteurs nucléaires de la Marine américaine, que l'introduction d'une check-list de bloc opératoire a réduit la mortalité chirurgicale dans des proportions considérables ou que l'armée de l'air ne sanctionne plus les erreurs pour faciliter la remontée d'informations. À partir de ces expériences, Christian Morel esquisse ce qu'il appelle des «métarègles de la fiabilité», synthèse de lois sociologiques et de prescriptions cognitives, comme la formation aux facteurs humains, les politiques de non-punition, les processus d'avocat du diable ou l'interaction généralisée. La sociologie des décisions hautement fiables qu'il propose va à l'encontre des idées reçues et s'applique, par sa vision étendue, à toute activité.

Parallèlement à ses activités de cadre dirigeant dans une grande entreprise industrielle, Christian Morel mène une réflexion sociologique sur la négociation et la décision.

Plus de détails...

 

250 pages. Broché.
L'Information Non Structuree Dans l'Entreprise Usages et Outils
Garnier. Publié le 15/10/2007 aux éditions Hermes Science.

Thèmes : Communication, Epistémologie, Gestion de la connaissance, Systèmes d'information

Ce livre est le fruit de quinze années de pratique, conseil et recherche sur la question de l'information dans l'entreprise. À l'heure où Internet est omniprésent, où les moteurs de recherche symbolisent une des formes les plus abouties de l'optimisation de l'information non structurée, c'est un enjeu majeur que de basculer dans le nouveau monde informationnel. Il est désormais devenu incontournable de pouvoir bénéficier de ce nouveau relais de croissance. Cet ouvrage dresse un panorama complet des outils actuels et des usages. Nourri des cas les plus récents, il traite de manière pratique, à travers de nombreux exemples issus de l'industrie ou du service, des pistes concrètes pour les dirigeants et les managers pour réussir cette mutation au sein des grandes entreprises comme des PME. La démarche de mise en œuvre ainsi que les meilleures pratiques sont présentées secteur par secteur, fonction par fonction.

Plus de détails...

 

664 pages. Broché.
13x3x19 cm.
La science en action : Introduction à la sociologie des sciences
Bruno Latour. Publié le 24/03/2005 aux éditions Editions La Découverte.

Thèmes : Epistémologie, Sociologie

Nous vivons entourés des produits de la technique, nos têtes sont pleines des résultats de la science. Pourtant, nous savons fort peu de chose sur la production des machines et sur la construction des découvertes, que nous recevons toutes faites. D'où viennent-elles ? Mystère... Il y a bien, pour nous l'expliquer, des scientifiques et des épistémologues, mais nous aimerions aller voir par nous-mêmes dans la littérature, dans les laboratoires, dans les bureaux d'études, dans les salles de conseil d'administration, chez les hommes politiques, comment se prépare ce monde dans lequel nous allons vivre.
Impossible d'y pénétrer ? Pas si sûr. Car si la science faite est rébarbative et fermée, la science en action est ouverte et accessible. Depuis les années 1970, un immense domaine d'étude s'est ouvert qui a profondément renouvelé notre vision de l'activité scientifique. À partir d'anecdotes et d'exemples, ce livre dégage les règles de méthode qui permettront à ceux qui le souhaitent de continuer à suivre le travail des scientifiques et des ingénieurs. Car la science est devenue un vaste chantier où se forgent à la fois la nature et la société : comprendre une société, c'est dorénavant comprendre ses sciences et ses techniques en action, et ce livre, devenu un classique, sera, dans cette quête de connaissance, le plus précieux des viatiques.

" Ce livre, répétons-le, a le mérite d'élargir les perspectives et de contribuer à rapprocher l'histoire des sciences de l'anthropologie, au sens le plus large du mot." La Recherche
" Un livre majeur ! Et appelé à trouver des alliés parmi les classiques de la raison communicationnelle, Serres, Stengers, Varela, Hofstadter. " La Quinzaine Littéraire.

Plus de détails...

 

gestiondeprojet.com | Logiciels | Liens | Forums | Sondages | Livres | Guides


Copyright 1999-2014 gestiondeprojet.com Tous droits réservés.